Les jeunes animateurs à l’assaut de Paris

Publié le par Les Francas de Meurthe et Moselle

Républicain Lorrain - Piennes - Le 23 novembre 2012

ils-n-ont-pas-manque-de-poser-pour-la-traditionnelle-photo-.jpg

Douze jeunes sont partis en séjour à Paris, dans le cadre d’un chantier Caf assistants animateurs. Une belle façon de récompenser leur implication dans la vie du secteur.

Durant les années 2011 et 2012, dans le cadre des actions du Contrat d’animation jeunesse territorialisé (CAJT), piloté par les Francas de Meurthe-et-Moselle, des adolescents se sont investis pour le territoire dans le cadre d’un chantier Caf assistants animateurs. De l’encadrement d’enfants à l’organisation d’animations, ils ont été des éléments importants dans diverses actions du CAJT du bassin de Landres : fête de l’enfance, journée handisports, stages d’initiation au cirque, forum des associations, soirée sur la prévention des addictions… Pour cela, ils bénéficient de formations dispensées par le CAJT du bassin de Landres.

En contrepartie, outre des sorties au bowling, au cinéma ou un camp à Pierre-Percée, ces jeunes ont organisé et participé à un séjour à Paris, au début du mois de novembre. Le CAJT en avait confié l’organisation à l’Association laïque Piennes Joudreville, gestionnaire du centre de loisirs de Piennes et du Club des ados actifs du Piennois. Cette association s’est particulièrement investie dans ce chantier avec aussi les associations Natalie, Tri Anim, le centre social d’Étain (antenne de Bouligny), les Francas de Mercy-le-Bas.

Organiser et vivre des projets collectifs

Encadrés par des animateurs de l’ALPJ, les jeunes ont profité pleinement de leur séjour. Au programme : visites du musée Grévin, de la Tour Eiffel, sortie en bateau-mouche, balade sur les Champs-Élysées, soirée au cinéma, etc.

Ce séjour a été financé par la Caisse d’allocations familiales, le CAJT du Bassin de Landres, l’ALPJ, mais aussi par les actions d’autofinancement menées par les jeunes, d’où une faible participation des familles.

Ce chantier Caf est accordé annuellement par la Caisse d’allocations familiales depuis 2008 et a pour objectif de sensibiliser les jeunes au rôle d’animateur. En effet, des assistants animateurs des premiers modules sont dorénavant animateurs de centres de loisirs du territoire.

Ces expériences sont importantes pour ces jeunes, elles leur permettent d’organiser et de vivre des projets collectifs, de s’impliquer pour leur territoire, de faire progresser des actions, et d’agir en véritables citoyens.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article