La nouvelle école a droit à une belle fête

Publié le par Les Francas de Meurthe et Moselle

Le républicain Lorrain - Auboué - le 25 novembre 2012

 

le-theme-des-droits-de-l-enfant-a-rythme-l-apres-midi-de-ve.jpgles-eleves-ont-adore-l-atelier-radio-des-francas-avec-du-vr.jpg

 

Vendredi après-midi à la nouvelle école primaire Romain-Rolland, les élèves ont accueilli bon nombre d’élus, les représentants des Francas, les animateurs de la MJC, le CAJT du Val de l’Orne et d’anciens instituteurs. C’est un programme alléchant qui a été proposé pour cette première partie de l’inauguration de l’établissement (l’inauguration officielle a eu lieu hier matin). Un programme préparé depuis septembre par les élèves et leurs instituteurs avec comme support "les droits de l’enfant".

Le maire Fabrice Brogi, lui-même instituteur, avait ceint son écharpe tricolore pour expliquer aux écoliers, avec des mots simples, ce que représentent les droits de l’enfant, leurs droits.

Un jeu de questions-réponses s’est rapidement instauré entre les primaires et l’élu. Le respect des parents, des instituteurs a été évoqué, puis les discriminations, les opinions de chacun, les religions.

A la question « Qui s’occupe des enfants en France ? », la réponse fut « les mamans et les maîtresses ! »… Ne dit-on pas que la vérité sort de la bouche des enfants ?

Chants et poèmes

Chacune des classes a présenté soit un chant, soit un poème aux personnes présentes, toujours en rapport avec le thème de la journée. Les applaudissements n’ont pas manqué et les jeunes ont été chaleureusement félicités pour leur talent car les textes ont été rédigés par eux seuls et parfaitement présentés au micro.

Les enfants ont également participé à un atelier bien particulier et exceptionnel, « Radio Francas », avec Adrien comme animateur alors que l’émission passait en direct ! Dans une autre classe, Émilie Richard, du CAJT (contrat d’animation jeunesse territorialisé), organisait un ciné-débat.

À quelques encablures à peine de l’école, le gymnase Célestin-Bovi a accueilli des équipes d’élèves pour des jeux. Quizz, dessins ont retenu l’attention des enfants qui sont désormais intarissables sur leurs droits – et sans doute aussi sur leurs devoirs !

L’ambiance était donc festive lors de cet après-midi qui fera date, d’autant que le Caméra-club a filmé l’événement pour la postérité.

Publié dans Evènements

Commenter cet article